December, 06 2021

Suivez l'argent !

01.04.08 09:43

Auteur : Steve Hill

Mes Amis,

Nous avons reçu des réponses intéressantes par rapport au rapport de Lee Grady sur le "Midas Touch" où Kenneth Hagin reprend ses disciples à cause de leur cupidité et de leurs tactiques manipulatrices pour collecter des fonds. Face à la diffusion de l'enseignement de l'évangile de prospérité, et face à vos réponses, nous voulons vous confronter à quelques arguments. Cette lettre est plus longue que d'habitude, alors allez chercher un café, prenez votre Bible, regardez ce qu'elle dit et dites-moi ce que vous en pensez ! Elle sera sur notre site web et vous pourrez y mettre vos commentaires. Attention "Ce qui suit n'est pas un enseignement, c'est une série de confrontations. Certaines sont dures et ne sont toujours pas résolues pour moi. Comment vivre que lorsqu'un membre soufre, je soufre avec lui ? Comment est-ce que je soufre avec les pauvres ? Comment l'égalité de 2 Corinthiens 20:34-35 peut-elle se mettre en place dans notre village global ? Comment puis-je mettre en pratique Actes 20:34-35 ?
Merci de partager notre cheminement !
Steve & Marilyn

1) CONFRONTER LE LÉGALISME ET LE CONTRÔLE.
La plupart de ce que nous avons entendu et qu'on nous a enseigné sur l'argent est faux. Il est faux parce qu'il est basé sur le 11ème commandement, " Tu paierais la dîme à ton église locale." Et, bien entendu il y a une bénédiction si tu le fais et une malédiction si tu ne le fais pas. Le légalisme est donc la base de nos pensées par rapport aux finances. Il nous faut trier les détritus et nous poser sur la solide fondation qu'est Christ !

Le 1er concile (Actes 15) s'était réuni pour décider qu'est-ce que les Gentils devaient respecter de la loi de l'Ancien Testament. Leur décision ? Rien sauf la loi morale. La seule allusion financière est qu'ils devaient se souvenir des pauvres (Galates 2:10). Ta bénédiction financière n'a plus rien à voir avec le fait de payer la dîme, pas plus que tu ne peux recevoir plus de pardon en tuant des brebis. En Christ, tu es dans une nouvelle alliance et elle couvre tous les aspects de la vie !

Pourquoi le légalisme est-il si attractif ? Nous aimons tous nous contrôler notre futur. Si on fait ceci, alors Dieu fera cela ! Et ce besoin de contrôle est particulièrement évident dans le domaine des finances ! C'est là que nous voulons le plus contrôler Dieu. Sa liberté nous fait peur ! La simple responsabilité d'obéir à Sa voix nous fait peur !

Certains Juifs orthodoxes vont jusqu'à l'extrême dans leur contrôle et croient que s'ils arrivaient à garder parfaitement un seul sabbat, le Messie reviendrait ! Certains prédicateurs de la dîme poussent leur élan de contrôle légal à sa conclusion logique en enseignant que si toute une congrégation donnait la dîme, le réveil arriverait dans cette église ! C'est un fait réel !

Les orthodoxes essaient de contrôler leur comportement pour faire arriver quelque chose qui s'est déjà passé ! Le Messie est déjà venu ! Quel gâchis ! C'est la même chose avec les prédicateurs de la dîme. Nous avons déjà été bénis "de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ" (Éphésiens 1:3). Pourquoi être en Christ n'est-il pas suffisant ? Toute activité légalistique est un reniement de la suffisance de la croix.


Et puis nous avons aussi un enseignement qui dit que c'est un "honneur" pour des enfants spirituels de donner la dîme à leurs pères "apostoliques". Le critère principal dont parle Paul dans " Corinthiens 11 et 12 pour discerner les faux apôtres, et leur utilisation de l'église comme source de d'argent et l'utilisation de leur don pour l'extorquer. Il dit même (ch12v14) que "ce ne sont pas vos biens que je cherche, c'est vous-mêmes. Ce n'est pas, en effet, aux enfants à amasser pour leurs parents, mais aux parents pour leurs enfants." Quand avez-vous jamais entendu ce sermon "apostolique" ? Celui qui a la foi la plus mûre est celui qui doit donner à ceux qu'il considère comme ses enfants !


Maintenant quelque chose de pratique ! C'est vrai la loi n'est plus et elle a été remplacée par la responsabilité de l'amour. Quelqu'un a dit: "Tu peux donner sans aimer, mais tu ne peux pas aimer sans donner !" Ainsi certains de nos bons amis mettent en pratique la discipline du don "proportionnel". En reconnaissant notre propension au matérialisme et à l'égoïsme, ils décident de donner une certaine proportion de leur revenu à la cause du Christ. D'autre déterminent le montant qu'ils ont besoin pour vivre, et donnent tout ce qui est en plus. L'instruction générale du Nouveau Testament est celle que l'on trouve en 1 Corinthiens 16:2, "Que chacun de vous, mette à part chez lui ce qu'il pourra, selon sa prospérité." Mais cette offrande n'était pas pour les bâtiments, pour les salaires, l'administration, amis pour les saints de Jérusalem qui étaient pauvres. Les offrandes dans le Nouveau Testament étaient premièrement pour les pauvres, puis pour les équipes apostoliques qui allaient dans de nouvelles régions être les pionniers de l'évangile.

Ne devons briser le matérialisme pour retrouver la simplicité. Comment pensez-vous vis-à-vis du prochain produit que notre société vous dit d'acheter ? Je pense comme ceci: "Combien de Bibles à 2$ je pourrais acheter avec ça ? A 3$ par enfant, combien d'enfants pourraient avoir une vie avec ça ? Ni la pizza ni la nouvelle voiture ne semblent alors si importants !

Le but du don dans le Nouveau Testament est qu'il y ait équité. Lisez 2 Corinthiens 8:13-15. Relisez-le. Maintenant pensez à certains pasteurs qui ont leur jet personnel et certains autres qui n'ont ni Bibles ni de quoi manger. C'est vrai, la jet-set aime prêcher sur 2 Corinthiens 8:9. Mais qu'en est-il des versets 13 à 15 ? Ils aiment aussi enseigner que les pauvres le sont "parce qu'ils n'ont pas de foi." Ca correspond assez à blâmer les victimes ! Le témoignage des écritures (Jacques 2:5) est que "Dieu a choisi les pauvres du monde pour être riches dans la foi." Beaucoup d'amis n'ont pas de Bibles ni de nourriture. Comment est-ce que j'honore leur foi ? Comment travailler à l'équité dans un corps interculturel ? Comment puis-je vivre entre deux cultures différentes ?

Même quand Paul félicite l'église de  Philippe (Phil 4:14-19) parce qu'elle l'avait supporté dans son voyage apostolique, et que le Nouveau Testament tiens cela comme normal, (1 Cor. 9:11) "…nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une grosse affaire si nous moissonnons vos biens temporels ?", il établit quand même l'indépendance comme étant la meilleure manière ! Actes 20:34-35. " Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi. Je vous ai montré de toutes manières que c`est en travaillant ainsi qu`il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu`à recevoir."

Pourquoi établit-il ce principe d'indépendance comme étant normal ? C'est une simple extension de la sacrificature de tous les croyants. Nous sommes tous frères et serviteurs. Il n'y a qu'un seul Roi.

C'est le langage de la liberté, du sacrifice et d'enfants en relation avec leur Père. C'est le langage de donner et de recevoir le Royaume.

Comment faisons-nous pour aller dans les pays de l'Est en tenant compte de cette indépendance ? Comment gérer la tension entre cela et Romains 10:14-15 ? "…comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés ?" Merci à vous qui envoyez ! Merci à vous qui êtes avec nous en donnant et recevant le royaume !

2) LA CONFRONTATION DES MÉTHODES.
Mais n'avons-nous pas besoin d'argent pour des grandes conférences, pour des présentations dans les média, pour les bâtiments et toute l'infrastructure qui va avec ? Comment peut-on faire cela et être indépendants financièrement ? L'Amérique est saturée par des médias chrétiens et par des conférences de toutes sortes, et pourtant les indicateurs montrent tous une baisse. Le Royaume ne va pas en augmentant ! Pourquoi donc est-ce dans les cultures où la pauvreté et la persécution interdisent aux chrétiens l'accès aux médias et autres conférences que le Royaume de Dieu grandit incroyablement ?


Jésus a renvoyé la foule pour qu'Il puisse s'investir dans les douze, et Il nous donne le même commandement, de faire des disciples. Il croyait à l'accroissement du Royaume par la multiplication des relations. Des vies sont formées et les relations multipliées en vivant ensemble. Nous voyons le nombre de gens dans la foule comme gage de succès ! Lui ne le voyait pas comme ça ! Il nous a donné un commandement qui requiert une seule ressource, à laquelle nous avons tous accès : le temps ! Du temps passé avec quelques-uns.
Pourquoi le Royaume croit-il sous l'oppression ? les disciples sont forcés de le répandre en ayant des relations personnelles, une personne après l'autre. Ils sont forcés à accomplir les 60 "les uns les autres" que l'on trouve dans le Nouveau Testament. Ils sont forcés à pratique l'évangile du Royaume ! On ne peut pas souffrir ensemble sans avoir du caractère, de l'obéissance, le service dans l'amour et le sacrifice ! Si tu as la liberté, le nom, des dons et de l'argent, tu peux organiser une manifestation. Mais il faut de la grâce, de l'obéissance et souvent de la souffrance pour se connecter avec des cœurs.

Pourquoi le Royaume ne grandit-il pas au travers des médias, des manifestations et par l'information ? Tu ne peux pas pratiquer le Royaume depuis une estrade ! Tu peux avoir un évangile de guérison ! Tu peux avoir un évangile de prospérité ! Tu peux avoir un évangile de réalisation de soi, mais tu ne peux pas obéir aux commandements de Jésus alors que tu es sur une estrade ! Les médias chrétiens tournent avec le même carburant que les autres. Ils mettent en avant la personnalité plutôt que l'intégrité, la performance au détriment de l'obéissance, le style au lieu du service et les dons plutôt que le caractère. La plupart des personnalités du monde chrétien ont les mêmes buts que n'importe quelle autres personne médiatique, devenir célèbres et d'avoir un mode de vie de star. Le système est conçu pour produire exactement ce qu'il produit.

La plupart de ce que l'on a enseigné concernant l'argent est faux, parce qu'il met l'accent sur les briques et le mortier, les grands événements, les programmes, alors que Jésus a dit que tout ce qui était fait pour l'un de ces petits était fait pour Lui. L'impératif de Matthieu 25 s'est perdu dans la recherche de puissance, du succès et de l'accroissement.

La question est la suivante : Serions-nous plus efficaces avec plus d'argent ? Ou dépenserions-nous plus dans les médias, l'information, les grandes manifestations, pour passer encore moins de temps pour mettre en pratique le cœur à cœur et de vraiment faire des disciples ? Dans ce cas, est-ce que plus d'argent ne voudrait pas dire moins d'efficacité ? Comment faire la différence entre du travail humanitaire coûteux et faire des disciples ? Si un homme n'a rien à manger, c'est difficile de lui parler de son futur !

3) ETRE CONFRONTE PAR CE QUE JESUS A ACCOMPLI A LA CROIX
Dans bien des communautés chrétiennes, Malachie 3 est un des passages les plus connus de tout l'Ancien Testament ! Néanmoins, ce chapitre de Malachie n'a rien à voir avec notre bénédiction financière, tout comme Osée 1 n'a rien à voir avec la bénédiction ou la malédiction dans nos relations. Les deux chapitres s'adressent à des gens particuliers, à un moment précis de leur histoire, et nous ne sommes pas ces gens ! Il y a des leçons à tirer, mais pas des détails particuliers auxquels il faut obéir !

Quelles sont les leçons spirituelles de Malachie trois ? Toutes pointent vers une alliance meilleure ! Jésus nous a rachetés de la malédiction de la loi (Galates 3:13). Ne comprenons-nous pas que "si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain." (Galates 2:21) Ne comprenons-nous pas que si nous observons une partie de la loi, on est "tenu de pratiquer la loi tout entière." (Galates 5:3) ? Nous ne pouvons pas simplement choisir les parties de la loi qui nous conviennent, parce qu'elles sont utiles pour financer nos programmes !

Jésus a anéantit celui qui nous dévorait, une fois pour toutes. (Hébreux 2:14-15, Colossiens 2:14-15) ! Ne comprenons-nous pas que si on essaie de payer Dieu pour reprendre celui qui nous dévore, nous agissons comme si nous ne croyions pas à ce que Jésus a accompli à la croix, et quand nous agissons de la sorte, nous donnons de la puissance à l'ennemi !

Jésus nous a ouvert les cieux une fois pour toutes (Hébreux 10:19) et pas seulement ses "fenêtres" ! Dieu n'est pas mis à l'épreuve au travers de cela, c'est nous qui le sommes ! Allons-nous croire ce que Jésus a accompli à la croix ou allons-nous croire nos circonstances, et essayer d'arriver avec de nouvelles technologies spirituelles" pour y faire face ?

L'Ancien Testament finit avec le livre de Malachie et le livre de Malachie finit par une malédiction. Jésus a pris la malédiction de la loi sur la croix.
Laisse-la là-bas.

4) CONFRONTER LES MOTIVATIONS !
On a dit que la motivation pour enseigner à donner la dîme et de "semer" et récolter, c'est que les gens qui le font seront bénis. Nous voyons bien que c'est suspect ! Néanmoins, si c'était là la vraie motivation, ceux qui l'enseignent devraient promouvoir autant l'épargne et l'investissement que la dîme. C'est ce qui se passait dans l'Ancien Testament ! La loi demandait d'investir et d'épargner. C'était la loi tout autant que de donner la dîme. C'était la base de la richesse de la nation !

SI nous avions épargné l'argent que nous avons donné en dîme, et SI nous avions investi cet argent à 10% (l'intérêt qui fait que l'avoir double après sept ans avec les intérêts composés, la huitième merveille du monde !) la plupart d'entre nous qui avons été croyants depuis 35 ans serions milliardaires ! Pensez à combien nous pourrions donner maintenant !

SI la motivation de prêcher la loi de l'Ancien Testament concernant la dîme est la bénédiction, alors nous devrions aussi prêcher la loi de l'épargne et de l'investissement. C'est là la vraie signification de semer et récolter.

SI les dîmes et les offrandes devaient rapporter "cent fois autant en retour", comme le dit Kenneth Hagin dans "The Midas Touch", nous devrions être milliardaires depuis longtemps. Il a repris ses enfants par rapport à ce faux enseignement ! SI ce que l'enseignant de la prospérité dit est vrai, c'est lui qui devrait te donner son argent et en récolter cent fois autant. Il ne devrait pas avoir besoin de ton argent ! Après tout, tu sèmes 100$ et tu en récoltes 10'000 ! Ah ! Mais tu dois semer par la foi. Qu'est-ce qui ne va pas avec sa foi ? Pourquoi n'arrête-t-il pas de te demander ton argent ? Il le fait parce que tout cela est faux ! C'est une escroquerie, mais elle s'insinue partout et nous y croyons !

Quand Jésus a dit au jeune homme riche de vendre tout ce qu'il avait, (Luc 18:22) ce n'était pas pour verser l'argent à l'Organisation Internationale de Jésus, c'était pour le donner aux pauvres, non pas pour récolter de la richesse dans cette vie, mais pour placer un trésor dans le ciel ! Quand Zachée (Luc 19:8) a été convaincu qu'il n'agissait pas bien par rapport à l'argent, il s'est engagé à donner la moitié de sa fortune aux pauvres, et de redonner ce qu'il avait volé avec un intérêt de 500% ! A nouveau, rien pour le l'Organisation Internationale de Jésus ! Il y avait un groupe de femmes qui pourvoyaient aux besoins de son équipe (Luc 8:3), mais Jésus lui-même ne prenait pas d'offrande. Cela devrait nous parler par rapport aux motivations ! Suivez l'argent et trouvez la motivation !

Le seul endroit du Nouveau Testament où il est parlé de récolter financièrement ce que l'on a semé se trouve dans 2 Corinthiens 9, est la promesse est basée sur le fait de donner aux pauvres ! pourtant tout notre enseignement sur le don d'argent a été corrompu par le postulat de donner pour recevoir. Donner implique que ce soit un sacrifice ! Vous souvenez-vous de la veuve de Luc 21:1-4 ? La valeur de son don était dans la profondeur de son sacrifice. L'amour sacrifie. L'avidité calcule. Cependant, avez-vous remarqué que l'une des choses que l'on récolte en 2 Corinthiens 9 ce sont les prières de ceux à qui l'on a donné ? Comment évaluez-vous la valeur de ces prières ?

Proverbes 22:16 est un verset très intéressant : "Celui qui opprime le pauvre pour s'enrichir, et celui qui donne au riche tombera dans la pauvreté." Pourquoi donnons-nous aux riches ? Parce que nous espérons recevoir quelque chose en retour ! C'est le même esprit que de voler aux pauvres ! Jésus condamne notre propension à faire des choses pour avoir autre chose en retour, et nous commande de servir ceux qui ne peuvent pas nous repayer, et de placer notre trésor dans les cieux. (Luc 14:12-14).

John Wesley l'a très bien dit : "Gagne tout ce que tu peux. Épargne tout ce que tu peux. Donne tout ce que tu peux !"

La motivation finale est la gloire de Dieu.
Le service final pour Jésus est de servir le moindre !

Si vous voulez étudier la question plus à fond, voyez notre article "La dîme et les alliances" ou allez voir sur ce site (en Anglais) http://tekoapublishing.com/books/tithing/index.html

Si vous savez l'Anglais, vous pourrez aller regarder John Piper sur Youtube et voir la réalité ! www.youtube.com/watch?v=ukcV-xtU3hc

Bénédictions à vous tous
Steve & Marilyn

 

Bienvenue !

Première visite ou vous vous sentez mal accueilli ? Lisez notre message d'accueil!bienvenue

Merci de votre visite !

Harvest Now

Les champs sont blancs

Les champs sont blancs pour la moisson

Les champs sont blancs. Nous vivons un temps où Dieu agit puissamment sur la terre. Vous en faite partie - que vous le réalisiez ou pas. Nous vous invitons à aller voir les ressources et à utiliser ce site pour votre bien et pour celui du Royaume !