juin, 20 2019

Prière et culpabilité

07.03.11 00:20
Categorie: Intercession, Centering on Christ

Auteur : Steve

Mes amis, quelqu'un est venu me trouver après qu’il soit allé à une conférence (7000 personnes) où on leur a dit que s’ils voulaient « marcher dans les signes et les miracles, il fallait prier au moins 3 heures par jour. » Pour beaucoup, si je parle contre cette proposition sera comme si parlais contre la prière, ainsi ce que je vais dire sera comme un coup d’épée dans l’eau, mais peu importe.

Quand allons-nous réaliser que nous ne sommes pas des occultistes manipulant Dieu avec notre technologie spirituelle ? Alors priez trois heures par jour. Et pourquoi pas trois heures, trois minutes et trois secondes ? le triple trois doit être un nombre saint ! Trois est le chiffre  magique qui va convaincre Dieu de faire quelque chose qu’Il ne veut pas vraiment faire ? Quelle image de Dieu nous donne cette folie ?

Actes 19 ne nous dit pas que Dieu a opéré des miracles inhabituels par les mains de Paul parce qu'il avait prié trois heures par jour. Il n’y a aucune base dans le Nouveau Testament pour cette histoire de trois heures. En fait, Paul nous instruits qu’il faut prier sans cesse, et cela ressemble à un cœur qui se déverse ; cela ressemble plus à un cœur toujours centré sur Lui et qui Lui donne son affection. Cela ne ressemble pas à trois heures remplies de blabla spirituel. Nous ne comptabilisons pas les heures, nous construisons des relations. Nous ne remplissons pas des heures, nous créons du temps. Nous ne remplissons pas des saladiers d’intercession, nous avons une relation avec notre Père.

De plus, aucune des personnes qui étaient sur l’estrade et qui approuvaient cette absurdité ne passait trois heures par jour en prières. Si certains le font et qu’ils le disent en public, ils ont déjà leur récompense. Jésus avait bien des choses à dire à propos des gens qui faisaient de longues prières en public. Son commandement était de prier en secret pour que Dieu puisse récompenser publiquement.

Pourquoi allons-nous assister à ces conférences, en payant pour nous sentir coupables et inutiles parce que nous ne prions pas trois heures par jour ? C’est bien simple. Si la gloire de la grâce de Christ était prêchée, si la richesse de l’habitation de Christ en nous était prêchée, si l’œuvre accomplie de la croix était prêchée, si on prêchait qu’il faut entrer dans le repos et arrêter de faire nos propres œuvres, si on faisait en sorte que les gens connaissent leur liberté et leur achèvement en Christ – ils pourraient alors sortir et faire les signes et les miracles et ne plus revenir à aucune conférence. Mais par contre, si vous les faites se sentir coupable et inutiles, ils reviendront pour une autre tournée pour apprendre ce qu’ils doivent faire pour accomplir les œuvres de Dieu. Ils reviennent pour une nouvelle tournée d’impartition de la part des « oints ». Ils reviendront pour une nouvelle tournée d’offrandes.

C’est le principe de l’âne et de la carotte et du bâton.

La carotte est les signes et les miracles et le ministère depuis l’estrade.

Le bâton c’est la culpabilité de ne pas prier assez.

Quand le corps de Christ va-t-il réaliser qu’il n’est pas un âne ?

Je dis juste ça en passant…

Steve

Nous apprécions vos commentaires sur cet article dans la version anglaise

Bienvenue !

Première visite ou vous vous sentez mal accueilli ? Lisez notre message d'accueil!bienvenue

Merci de votre visite !

Harvest Now

Les champs sont blancs

Les champs sont blancs pour la moisson

Les champs sont blancs. Nous vivons un temps où Dieu agit puissamment sur la terre. Vous en faite partie - que vous le réalisiez ou pas. Nous vous invitons à aller voir les ressources et à utiliser ce site pour votre bien et pour celui du Royaume !